Forum du Club TRIAX
 
AccueilPortailLe site du clubFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Castes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shendar Rod
Modérateur
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 03/10/2006
Nombre de messages : 591
Age : 37
Localisation : Dourdan (91)

MessageSujet: Les Castes   Mar 11 Oct - 14:40

Les artisans
Nombreux sont ceux qui rejoignent la caste des artisans qui est certainement l'une des plus honorables qui soient.
Elle est patronnée par le Grand Dragon Kezyr.
Bien que ce dernier ne se soit consacré autrefois qu'aux forgerons, tous ceux capables de transformer la matière intègrent cette caste sous l’œil bienveillant du Dragon du Métal.
Alors que les mages manipulent les énergies invisibles, les artisans transforment tout ce qui peut leur offrir la terre. Chaque artisan apprend à travailler le cuir, la terre, la pierre, les métaux précieux ou semi-précieux, le bois et même les énergies magiques. On dit même que certains sculptent l'eau et le vent.
Ce sont des gens extrêmement respectés car ils incarnent la création, mais ils font également preuve d'une imagination fertile et d'un sen unique de l'art.
Leur art touche souvent à la magie, notamment la Sorcellerie, car tout bon artisan est capable d'enchanter ses créations. Mais cette magie est unique, car elle n'est pas véritablement liée à des pouvoirs particuliers mais plutôt à une sorte de lien mystique qui existe entre l'artisan et l'objet qu'il façonne. Alors qu'un mage (ainsi que les artisans ayant des connaissances en Sorcellerie) va, par sa science, insuffler une énergie magique à un objet, certains artisans vont conférer  à leur création un enchantement qui se fera naturellement.
La magie aime la perfection et s'insuffle dans toute oeuvre qui s'n approche. De même, on raconte que des Maîtres Artisans n'auraient pas besoin d'outils pour travailler et que la matière réagirait au seul contact de leurs mains.
Quelques artisans se consacrent à l'art extrêmement délicat des mécanismes. A l'instar des sorciers spécialisés dans les machines enchantées, ils flirtent souvent avec les sciences humanistes. Leurs travaux sont donc surveillés de près.

Les combattants
La caste des combattants est l'une des plus anciennes et des plus prestigieuses qui soient car, d'aussi loin que remonte la mémoire des érudits, les noms des Maîtres d'Armes formés par les Elus de Kroryn ont toujours figuré en bonne place dans l'histoire de Kor.
Déjà à l'époque des terribles Guerres Fratricides qui suivirent la fondation des cités, le Grand Dragon des Volcans conduisait au combat des hommes et des femmes à qui il transmettait sa fougue. Les premières armées humaines furent guidées par des combattants choisis et inspirés par le feu de Kroryn. Et aujourd'hui encore, il n'est pas rare que le Dragon touche lui-même l'esprit des combattant qui rejoignent sa caste.
Si l'art du combat est une notion que seuls les meilleurs guerriers peuvent appréhender, tous reconnaissent la nécessité d'un corps d'hommes et de femmes capables de se battre, d'enseigner le maniement des armes et de se dresser contre les hordes de l'envahisseur. C'est pourquoi les membres de la caste des combattants, sans toujours bénéficier d'une véritable sympathie de la part de leur concitoyens , se voient toujours témoigner un mélange de respect et d'admiration.
Le monde est une guerre perpétuelle, que ce soit pour arrêter les hordes de Kalimsshar ou pour contrer les assauts insidieux des Humanistes ou encore pour faire  face aux attaques des créatures affamées au cœur de l'hiver. Et sans combattant, le combat est impossible.

Les commerçants
Les commerçants constituent une caste variée. Ils sont nombreux et occupent une place importante au sein de la société draconique. Qu'ils vendent des produits, des conseils, un savoir-faire ou même du vent, ils ont toujours un point commun : un sens inné des relations avec autrui.
Un commerçant est avant tout un négociateur, un individu dont le rôle principal est de convaincre un interlocuteur de sa bonne foi.
Ils font avant tout fonction de ciment social, réunissant les individus d'un même peuple et quelques fois même de peuples différents. Les commerçants sont les premiers à établir de solides relations avec de nouvelles contrées, ils sont les premiers à faire table rase du passée pour renouer des contacts avec un ancien ennemi.
Ils cherchent constamment à établir de nouvelles routes commerciales, ils louent les services de voyageurs pour découvrir de nouveaux partenaires, ils s'investissent dans les relations diplomatiques pour assurer  la prospérité de leur société, ils contribuent au développement de leur ville et s'assurent que leur cité ne sombre pas dans le chaos.
Sans commerçants, il est vraisemblable que le royaume ne serait rien d'autre qu'un assemblage hétéroclites de petits villages.
Ils suivent les enseignements de Khy, le Grand Dragon des Cités, qui leur apprend le secret des mots et de leur pouvoir. Bien que certains abusent de ce don pour satisfaire leurs propres intérêts au détriment des autres, la majorité oeuvre pour la prospérité du royaume qui, pour eux est liée à la leur.
On ne bâtit pas de fortune sur la pauvreté.

Les érudits
La caste des érudits est  l'une des plus prestigieuse qui soient. Les sages de Kor arborent avec fierté les couleurs de leur Statut qui, au fil des siècles s'est progressivement transformé en titre de noblesse, et les érudits sont aujourd'hui reconnus comme les gardiens des secrets, anciens et à venir, d'un monde où la magie et l'histoire ont toujours sous-tendu le progrès.
La naissance de la caste remonte aux temps des premiers Prodiges, alors que les Grands Dragons décidaient de guider les hommes désireux de leur savoir et choisissaient un à un les élus qui porteraient leurs paroles sur le monde.
Tandis que les combattants de Kroryn se mettaient à former leurs premiers disciples, les sages touchés par Ozyr propagèrent leurs connaissances et bâtirent un grand nombre d'académies, d'écoles, de confréries et de guildes itinérantes. A la façon des écoles de magie, les cercle d'érudits sillonnèrent le royaume pour apprendre à leurs frères comment manier le langage, rédiger des écrits durables, observer la nature et les étoiles ... Avec le temps, ces cercles se sont élargis, diversifiés, pour fonder les des écoles de recherche qui accueillent désormais les plus brillants esprits de Kor.
Mais cette soif de savoir ne fut pas sans conséquence. Car en repoussant sans cesse les limites de la connaissance, certains érudits participèrent activement à la naissance du mouvement humaniste, qui compte aujourd'hui une majorité de sages et d'artisans aux techniques hors du commun, mais proscrites du fait de leur refus de la suprématie draconique. C'est sûrement pour cette raison que les érudits , s'ils bénéficient d'un profond respect, sont également considérés comme des illuminés, des amoureux de la découverte capables, pour confirmer leurs thèses, de briser sans remords l'équilibre de la société de Kor.

Les mages
La caste des mage est l'une des plus mystérieuses de la société draconique mais aussi l'une des plus redoutées.
Ceux qui frayent avec la magie, l'essence même des dragons, sont regardés avec un mélange de respect et de crainte.
Chaque mage appartient à l'une des huit grandes écoles, chacune étant patronnée par un Grand Dragon : Kroryn pour le feu, Ozyr pour les océans, Szyl pour le vent, Brorne pour la pierre, Khy pour les cités et l'illusion, Kezyr pour le métal, Heyra pour la nature. La huitième école, celle de Nenya, qui enseigne la magie pure et les rêves, est la plus importante et tout mage, même celui qui choisit une autre voie, y étudie au moins une année. La magie des ténèbres, celle de Kalimsshar, n'est pas enseignée officiellement. Ceux qui cherchent à en percer les mystères le font en secret.
Les mages ont la possibilité de se spécialiser dans une école particulière pour maîtriser totalement un élément ou pour étudier différentes magies. Généralement, les spécialistes sont plus proches du Grand Dragon dont dépend leur magie et ils lui sont plus attachés. Il est également fréquent qu'ils soient liés à une autre caste dirigée par leur Grand Dragon. Ainsi un mage de l'école de Kroryn sera souvent un combattant.
Les généralistes, quant à eux, s'apparentent plus à des érudits avides de connaissances. Ils se heurtent souvent aux mages spécialisés et notamment à ceux suivant l'enseignement d'Ozyr.

Les prodiges
Les fidèles d'Heyra, le Grand Dragon de la Nature, forment une caste à part. Respectés par tous, garants des Lois draconiques, ils sont à la fois l'incarnation de la sagesse et de la volonté des ailés et la personnification des meilleurs aspects de l'homme. Leurs liens avec les dragons font d'eux les intermédiaires privilégiés entre l'humanité et les Grands Ailés. Ils sont souvent les porte-parole des Dragons et peuvent être les arbitres de disputent entre les deux races.
Parfois itinérants, tels les voyageurs chargés de colporter la sagesse sur le monde, les prodiges sont tout autant habitués à la vie monastique de leurs temples. Reclus dans le silence des bois, proches des enseignements de Heyra, ils passent le plus clair de leur temps à méditer, à apprendre et à partager entre eux les visions du monde qui ont forgé leur caractère paisible et réfléchi. Les tatouages en écaille sur leur crâne rasé indiquent leur Statut.

Les protecteurs
A l'origine, tous les hommes d'armes du monde espéraient les faveurs conjointes des Grands Dragons du Feu et de la Pierre, mais les éthiques martiales des deux Ailés différaient trop.Lors de la fondation des caste, Brorne refoula de ses terres les combattants les plus hargneux et les plus désordonnés, préférant instruire un petit nombre de guerriers à la stricte discipline. Il fallut plusieurs siècles avant que Brorne ne nomme son propre corps de soldats, qu'il appela "protecteurs", et qu'il plaça aux portes des cités de Kor. Plus que n'importe quels autres combattants, les fidèles de Brorne constituent un rempart entre les hommes et les danger du monde, mais aussi entre les hommes eux-mêmes. Au commencement la seule fonction des protecteurs fut de défendre les cités contre les assauts des hordes sauvages et des armées humaines qui s'abattaient régulièrement sur les champs. Au fil des années, les soldats gagnèrent progressivement en influence et se mirent à réguler la vie interne des cités, servant à la fois de milice, d'arbitre et de garnison permanente. La plupart des des protecteurs sont aujourd'hui considérés - à juste titre - comme les membres d'une gigantesque patrouille de sécurité unie sous l'autorité de Brorne, mais la notion d'une véritable armée devient de plus en plus prépondérante. Chaque cité draconique dispose de plusieurs centaines de protecteurs et les plus importantes, comme la titanesque capitale de l'Empire de de Solyr,en comptent plusieurs milliers. On murmure que si ces soldats venaient à s'unir, ils pourraient aisément prendre le contrôle de n'importe quel bastion du royaume...

Les voyageurs
La caste des voyageurs regroupe tous ceux qui ne peuvent se résoudre à rester au même endroit. Ces ont des gens assoiffés d'aventures et de découvertes. Constamment sur les routes , ils ne reculent devant rien pour satisfaire leur curiosité. Ils ignorent la peur de l'inconnu. Ils affrontent les éléments, atteignent les plus hautes cimes, évitent les tribus primitives ou vont à leur rencontre, se jouent des créatures qui se tapissent dans les ténèbres et sont prêts à traverser des terres hostiles pour assouvir leur passion.
Les voyageurs sont les fidèles de Szyl, le Grand Dragon des Vents. Ils sont comme cet éléments, et s'infiltrent partout pour apporter le souffle du renouveau. Les dragons des vents sont leurs compagnons. Parfois, ils autoriseront des voyageurs à les chevaucher, partageant avec eux un moment d'aventure et de liberté.
L'exploration étant généralement assez dangereuse, les Lois draconiques autorisent les voyageurs à utiliser l'arc pour frapper un adversaire à distance ou pour chasser. Certains apprennent comment fabriquer cette arme (ainsi que les flèches) auprès des artisans autorisés par les autorités a en produire.
Le principale problème que rencontre un voyageur est bassement matériel. Arrivé en ville, il doit avoir les moyens de survivre. Pour cela, il se spécialise dans une compétences particulière et loue ses services. Certains chassent, d'autres jouent de la musique et d'autres encore acceptent d'effectuer quelques missions au profit d’individus parfois louches.
Il est rare qu'un voyageur rencontre des problème à la campagne. Dans la plupart des petits villages isolés, il sera généralement accueilli et nourri par la population en échange du récit de ses découvertes. Le voyageur assure assure ainsi un rôle fondamentale pour les communautés les plus reculées en tenant la population au courant de se qui se passent ailleurs. Bien entendu, il peut aussi arriver que la peur de l'étranger soit un obstacle et que la population d'une petite bourgade chasse un voyageur, mais c'est bien rare.
Evidemment, les voyageurs sont irrésistiblement attirés par les royaumes inconnus dont on n'entend parler que dans les légendes. Beaucoup disparaissent en tentant d'aller par delà les terres civilisées, mais d'autre reviennent en rapportant avec eux des récits étranges. Certains aventuriers cherchent même à découvrir les Eeries, ces terres fabuleuses entraperçues au travers des portails et qui, selon certains mages, se trouveraient sur Kor.

Prophecy - Livre de base
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Castes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The War of castes [ Recherche du Staff ]
» Les Différentes Castes. [A lire impérativement avant de choisir son RP]
» Description des Groupes / Castes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club TRIAX :: Activités :: Jeu de Rôle :: Les jeux :: Prophecy-
Sauter vers: