Forum du Club TRIAX
 
AccueilPortailLe site du clubRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Pulse Red
Voir le deal
50.99 €

 

 Une jeune Gehemdale

Aller en bas 
AuteurMessage
Bucephale
Modérateur
Modérateur
Bucephale

Date d'inscription : 27/05/2016
Nombre de messages : 405
Age : 40
Localisation : En plein transplanage
Réputation : 9

Une jeune Gehemdale Empty
MessageSujet: Une jeune Gehemdale   Une jeune Gehemdale EmptyMar 9 Avr - 22:17

La jeune Gehemdal regardait les côtes du continent approché depuis le bastingage du navire, bientôt la terre ferme pensa t'elle. La navigation sur les fleuves et les rivières, ça pouvait passer mais la mer... C'était tout autre chose. Elle retint un haut le cœur, non ce n'était vraiment pas pour elle, ce voyage n'en finissait plus et pourtant il n'y avait pas autre chose à faire qu'attendre qu'ils accostent. Malgré tout, elle ne devait pas se plaindre, cette expédition était une chance, une opportunité de laisser derrière soi une partie de son passée et les dieux seuls savaient combien le siens était lourd...

Pourtant tout aurait dû allé pour le mieux, Helga Hajdlisson, fille et deuxième enfant de Hadj "Taureau de fer", Winnt de la Maison Rallgholm. Ce statut, équivalent à celui d'un baron, assurait une place de premier plan au point de vue politique, économique et social dans la région, combiné à de riches terres agricoles cela assurait de nombreux revenus à sa famille. Son frère aîné, Thoryyg, avait 4 ans de plus et était destiné à prendre la suite de leurs père à sa mort, il avait l'esprit vif et ferait sans nul doute un fier représentant de leur maison. Ils purent tout deux bénéficier d'un enseignement de grande qualité aussi bien dans les domaines martiaux que mentaux, la fortune familiale permettant un tel luxe. Helga était particulièrement doué en équitation et au combat que ce soit à mains nues, avec une épée ou une hache, avec une lance de cavalerie, elle assimilait les différentes techniques avec avidité souhaitant en apprendre toujours plus mais elle ne délaissa pas pour autant les autres cours qui lui furent dispensés. Son frère, lui brillait par son intelligence et elle fût ravie de savoir que Thoryyg ferait un Winnt peut être encore plus grand que leurs père. 

Le jour de ses douze ans, les précepteurs aux combats d'Helga, proposèrent à son père de l'inscrire au tournois des jeunes espoirs de l'Empire, celui-ci accepta malgré les réticences de sa mère qui la trouvait trop jeune pour ça mais pas Helga, elle voulait se mesurer à d'autres, elle voulait montrer à son père qu'il avait eu raison de croire en elle. Sa candidature fût retenue, les participants franchissaient un cercle à chaque victoire jusqu'au premier et dernier cercle. Ses premiers combats ne lui posèrent aucun problèmes, elle se défit rapidement de chacun de ses adversaires, elle passa ainsi de cercle en cercle jusqu'au troisième où elle dût combattre une brute bien plus fort et grand qu'elle mais en jouant de ruse et en se servant de la taille de son adversaire, elle parvint à le vaincre. le combat suivant fût tout aussi éprouvant car en face d'elle, ce trouvait une autre femme, toute aussi leste qu'elle, ce fût long mais elle profita d'un excès de confiance de son adversaire pour la mettre à terre et ainsi gagnée sa place dans le dernier cercle. Après une journée de repos, les deux combattants firent leurs entrées sur la lice car le dernier combat était une joute, Helga était ravie car c'était un domaine qu'elle affectionnait tout particulièrement, chacun vint à son tour salué devant la loge de l'Empereur avant de retourné à leurs préparatifs, son adversaire était le fils d'un Winnt de la Maison Jdarmor Moïr'na, la famille Volbrack, il lui lança un regard plein d'arrogance et de mépris et lui lança en la croisant:" je te faire couiner comme une pucelle et quand tu seras à terre, tu imploreras ma grâce!", ce à quoi elle lui répondit avec un sourire:"faudrait il encore que vous y arriviez" avant de le laissé en riant, elle l'entendît vociféré quelques injures mais n'y prêta guère attention, souhaitant gardée la tête froide avant le combat.

Le but était de désarçonner son adversaire, tout était affaire de vitesse, précision et force même si elle savait que son adversaire était à son avantage sur ce dernier point, une foi inébranlable en sa réussite l'habitait. Chacun vint ce placer de part et d'autre de la lice puis sur un signal, ils s'élancèrent l'un vers l'autre lance pointée en avant! Le choc fût brutal et les deux lances frappèrent le bouclier adverse et elles se brisèrent, envoyant des esquilles de bois volé un peu partout, le public poussa des cris enthousiaste, Helga tint bon mais son bras gauche fût fortement endolorie par l'impact, elle le laissa pendre un peu pour le détendre. Chacun ce mît en place à l'autre bout de la lice, reçu une nouvelle lance et ce tint prêt à s'élancer à nouveau. De nouveau les lances heurtèrent les boucliers mais cette fois Helga se sentît presque arracher de sa selle sous la puissance du coup de son adversaire, elle parvint tout de même à se maintenir aux prix de grands efforts, son bras la faisait horriblement souffrir, le poids du bouclier était insupportable et elle regagna sa place en grimaçant. Des murmures parcoururent les tribunes à la vue de la jeune femme qui semblait être blessée, "abandonnes et retournes faire paître tes moutons dans tes prairies! Laisse la guerre aux vrais hommes!" L'harangua son adversaire avec un rictus mauvais sur son visage, "enlève moi mon bouclier et prend mon casque" demanda t'elle à son page qui ouvrit de grands yeux en refusant, "fait ce que je te dis!" dit elle d'une voix impérieuse et celui-ci obéit à contrecœur. Son bras invalide plaqué contre son torse l'autre tenant fermement sa lance, elle vint prendre place face à son adversaire, "regarde bien ce visage, voit celle qui va te traîner dans la fange où résides les porcs comme toi!" dit elle avec force et dégoût, le public exulta devant cet échange verbale tout en ne donnant quand même par cher d'Helga vu son état mais restèrent impressionné par sa vaillance et sa bravoure.

 Le signal fût donné et ils chargèrent tout les deux en criant, au moment de l'impact, elle pivota légèrement ce qui lui permit d'avoir une ouverture de sorte que sa lance vint passé dans la garde son adversaire et le frappa en plein sternum, cependant la pointe de sa lance , en forme de poing tout comme la sienne, vint lui entailler la joue en lui frôlant la tête, son adversaire bascula de sa selle et atterrît lourdement en roulant sur lui même plusieurs fois. Elle avait gagnée le tournoi, elle l'avait fait et de quelle manière! Elle descendît avec peine de son cheval et vint devant son adversaire qui gisait à terre, peinant à reprendre son souffle, un page lui enleva son casque pour l'aider, "voilà ce qu'il advient lorsqu'on défi un Hadjilsson, tu mesureras tes paroles la prochaines fois!" dit elle avec mépris. Son père vint la soutenir puis l'emmena vers la loge impériale afin de recevoir la récompense du tournoi, ils s'inclinèrent tout deux devant l'Empereur, "ce fût une très belle joute jeune fille et quelle finale, je pense que le titre de cœur vaillant t'irait parfaitement, au vu de ce qui c'est passé tout à l'heure, vous pouvez être fier de votre fille!" "Merci mon Seigneur" dit son père, "Approche que je te remette ta récompense" elle s’exécuta et une fois assez près, elle se tint face à lui et il lui asséna un direct du droit en pleine mâchoire, sans y mettre tout sa force mais suffisamment pour qu'elle sente le gout métallique du sang dans sa bouche, "n'oublie jamais qui nous sommes et d'où nous venons" "je n'oublierais pas mon Seigneur" dit elle tout en faisant une révérence avant de rejoindre sa famille qui la portèrent en triomphe. "Savoure ton heure de gloire ma jolie, un jour prochain, je te ferais payer cet affront de ton sang!" dit, avec une haine glaciale, Snorri Volbrack en regardant Helga.

Les jours qui suivirent furent parmi les plus heureux d'Helga, ce fût la fête pendant presque une semaine, elle avait eu l'insigne honneur de parler à l'Empereur mais par dessus tout elle avait fait la fierté de son père et cela n'avait pas de prix, elle profita d'un repos bien méritée puis repris ses entraînements. L'année suivante, venant d'avoir treize ans, elle rentra à l'académie de Korlonn, la citée impériale, un an auparavant elle y était devenue la championne des jeunes espoirs, que de souvenirs glorieux. De nouveau, elle se jeta à corps perdu dans les études apprenant tout ce qu'elle pouvait et l'année ce poursuivit, elle se fît remarqué pour son zèle ainsi que par sa faculté à emmener les autres avec elle. Pour leurs deuxième années, les élèves partaient à Blairdlom, la capitale des Ertilmdal, elle y apprît la zoologie et la botanique ainsi que la survit en milieu forestier, elle apprécia les sorties qu'ils faisaient avec les pisteurs dans les bois, c'était incroyable tout ce que l'on pouvait découvrir, tout comme à Korlonn, ses maîtres la remarquèrent.

La troisième et dernière années ce passait à Joshiwehan, ils y apprenait les rudiments de quelques savoirs très utiles en voyage : l'horlogerie, la forge, et la machinerie " pratique ". Ils avaient deux maîtres pour la forge, Rodenn et Alak, chacun avait un point de vue différents de l'autre et cela faisait un certains temps, parait-il, que ça durait. Helga et un autre garçon du nom de Jarek, s'était chacun fait remarqué par l'un des maîtres qui les avait prît sous leurs ailes respectives. cela faisait six mois qu'elle avait commencé sa troisième année quand à la fin d'un des cours, le maître la fît attendre et quand tout le monde fût sortit, il lui demanda :"que penses-tu de ce que dit maître Rodenn? N'ai pas peur d'être franche, je ne cherche pas à te piégée", "je trouve sa vision un peu trop brute, il faut respecter la matière car si on va trop vite on ne peut avoir de bon résultat" lui répondit-elle, il lui sourit "je suis entièrement d'accord avec toi, tu peux disposée, ah oui et il ce pourrait que j'ai besoin de ton aide prochainement". Elle quitta la forge un peu perplexe, que cherchait à savoir le maître, que souhaitait-il lui demander comme aide? Un nouveau mois s'écoula, les examens finaux approchait, Helga forgea une épée et fût félicitée par maître Alak pour sa réalisation, à la fin du cours celui-ci la convoqua :"Rodenn et moi souhaiterions mettre un point final à cette différence de point de vue et nous nous sommes dit que toi et Jarek, vu que vous êtes nos meilleurs élèves respectifs, de participé à une rencontre pour comparé vos travaux, acceptes-tu?" "Je.. Euh.. Oui d'accord maître, j'accepte, quand cela va t'il avoir lieu?" "Vient ce soir à l'ancienne forge, tiens prend ceci, cela te permettra de sortir." Elle prît l'enveloppe et quitta la pièce, avait-elle eu raison? Le lieu de rencontre était à l'abandon depuis de nombreuses années pourquoi aller là-bas? 

Elle secoua la tête et regagna le dortoir, le moment venu, elle sortie et vint au lieu de rendez-vous. Alak et Rodenn étaient déjà là, elle remarqua à la lueur des torches qu'un cercle avait été tracé au sol, la forge était éteinte, elle allait demandé pourquoi quand Jarek arriva. Elle le salua et il lui rendit son salut, c'était un garçon gentil et plein de bonnes volontés. "Nous vous avons fait venir afin de nous départager sur la qualité de nos travaux et de notre enseignement, vous avez chacun forgés une épée aujourd'hui et vous allez vous en servir." les deux élèves ce regardèrent avec stupeur, "vous ne voulez tout de même pas que nous nous battions tout les deux maîtres? Demanda Helga, "un duel n'a rien avoir avec la forge maîtres, demandez nous plutôt de réaliser le même objet et faîtes les comparer par une personne extérieur" renchérit Jarek presque implorant, il savait qu'il n'avait aucune chance en combat face à elle. "Ce sera un duel au premier sang, vos lames ont été légèrement affûtée, faîtes nous honneur ou quittés cette académie sur le champ!" dit Rodenn avec fermeté, les deux élèves ce regardèrent, incrédule, puis Jarek s'avança et prit son épée:"Je suis désolé Helga mais j'ai besoin de cette académie" dit il avec tristesse, "je ne veux pas me battre contre toi, c'est de la folie, tu sais que ce n'est pas équitable, maîtres par les dieux arrêtés ce cauchemar!" Leurs cria t'elle, pour réponse Alak lui tendit son épée, "fais-le Helga, il n'y a pas d'autre choix" lui dit Jarek, en entrant dans le cercle tout faisant des moulinets avec sa lame. Elle se saisit de l'épée et vint prendre place dans le cercle face son adversaire d'infortune et le combat commença. Elle prît une posture défensive, ne faisant que parer les coups, elle lui était bien supérieure en combat et l'issue ne faisait pas de doute, au moment où elle porterait son attaque le coup toucherait Jarek et cela serait fini.

Le duel durait depuis une bonne demi-heure et son adversaire commençait à faiblir, ce qui était le but d'Helga, l'épuisé afin que cette absurdité ne cesse, elle donnait tout de même le change en donnant quelque coups que Jarek pu esquiver sans peine mais après de nouveaux échanges, il lui porta une attaque puissante par le haut, mû par le désespoir d'en finir aussi, visant son épaule gauche mais elle avait anticipée le mouvement, de trop même et elle comprît aussi son erreur car en relevant sa lame, celle-ci vint se planté de moitié dans le ventre du garçon qui avait prit trop d'élan pour son coup, ses yeux s’agrandir de surprise, sa bouche s'ouvrit mais pas un son n'en sortit et il vint finir sa course dans les bras d'Helga. Tout deux tombèrent au sol et elle se releva rapidement et vint auprès de Jarek, elle retira l'épée du ventre de Jarek avec précaution et plaqua sa main sur la plaie :"non...je suis désolé...je ne voulais...pas...NON!!!.." Les larmes coulait abondamment sur ses joues, elle chercha l'aide des maîtres mais ceux n'était plus là, elle était seule et la blessure de Jarek était très profonde, le sang imprégnant ses vêtements et la poussière au sol. "Reste avec moi, je t'en supplie, accroche toi!" lui dit-elle en sanglotant, il lui prît la main avec douceur :" tu n'y peux rien...nous sommes... nous sommes tout les deux... des victimes....je vais mourir... je le sais... tu es une grande guerrière Helga.." Il fût coupé par une quinte de toux sanguinolente avant de reprendre :" mes mots sont comptés alors je t'en prie, jure moi qu'un jour tu me vengeras de cette infamie et que les coupables seront châtiés, jure le moi!" ses yeux fixèrent intensément  ceux d'Helga :"Je te le jure Jarek sur ma famille et les dieux, un jour ces charognes payeront pour cette nuit" Il lui sourit une dernière fois puis ses yeux devinrent fixe, c'était fini, elle avait le sang d'un innocent sur les mains mais elle n'eut guère le temps de faire les rites pour accompagné son âme car elle reçue un coup violent derrière la tête et sombra dans l'inconscience.

Elle reprît connaissance à l'infirmerie de l'académie, c'était le milieu de la matinée, il n'y avait personne à part maître Alak devant elle qui la regardait en souriant :" Belle démonstration hier soir, vous avez démontré que ma méthode et vos talents surpassait ceux de maître Rodenn et je vous en remercie" "assassins, vous êtes des monstres!" lui cracha t'elle avec véhémence "je vais en référer au grand Ma..." elle ne pût finir sa phrase car il plaqua sa main avec force sur sa bouche et son nez l'empêchant de respirée, elle se débattit mais ce salaud lui avait bloqué les jambes. "Maintenant ma mignonne, tu vas la fermer et bien écouté ce que je vais te dire, je ne peux pas te faire disparaître comme Jarek car ta famille a bien plus de moyens et de prestige que la sienne mais j'ai quand même les ressources pour ruiner ta vie ainsi que celle des tiens si tu viens à parler de ce qui est arrivé la nuit dernière, un mot de toi et c'est en est fini! Est-ce clair?" Elle secoua la tête par l'affirmative, il desserra alors son emprise, Helga inspira à plein poumons tout en lançant un regard mauvais vers Alak qui quittait la pièce. Les derniers mois passèrent puis vint la fin de cette funeste troisième année à l'académie, elle termina parmi les cinq premiers élèves de sa promotion mais cette réussite avait un goût amère pour elle et préféra ne pas trop se mêler aux festivités et revint rapidement au domaine familial. Un soir, lors de l'une de leurs étapes sur la route du retour, des voyageurs parlèrent d'une nouvelle expédition qui ce préparait vers le continent et qu'elles cherchait encore des personnes pour faire la traversée, Helga discuta un peu avec eux, apprenant qu'elle partait d'ici un mois environ, lui laissant largement le temps de revoir les siens avant de partir vers le port d’Adolphe où le navire mouillait. Les adieux sur le quais furent difficiles mais nulle doute l'habitait elle devait quitter cette terre qui fût la sienne et le moment venu, elle reviendrai assouvir sa vengeance sur Alak et Rodenn comme elle l'avait jurée.


Comment ça ma chope est vide?...... Quoi mais c'est vrai en plus!!!!!! TAAAVVVEEERRRNNIIIEERR!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
Une jeune Gehemdale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club TRIAX :: Le Petit Salon :: La Taverne :: Rôle Play-
Sauter vers: